Le printemps donne une force étonnante à la nature

 

a young green plant growing on a dead tree

Selon la tradition chinoise, au printemps, les souffles du Ciel et de la Terre s’unissent à nouveau, animant toute forme de vie d’un souffle ascensionnel. Cela est relié à une véritable force créatrice. La nature connaît une poussée ascensionnelle vers la lumière. Tout le règne végétal et animal connait un éveil brusque et puissant. L’homme est bien sûr également concerné par ce mouvement. Il s’éveille, ressent le besoin de faire peau neuve, de sortir de la torpeur de l’hiver. Le corps s’étire et se déploie.

L’énergie du printemps nourrit de manière privilégiée  le foie et la vésicule biliaire. L’élasticité et la vigueur musculaire et tendineuse dépendent du bon fonctionnement de ces organes. Mais l’inverse est vrai également. Une activité physique privilégiant les étirements musculaires permettra à l’énergie du foie de bien circuler.

Le travail musculaire va permettre de « rincer » l’organisme qui va ainsi se débarrasser des toxines accumulées pendant l’hiver.

Opter pour une cure de massages drainants à cette période de l’année contribuera grandement à ce nettoyage dont le corps a besoin après l’hiver.